Tout savoir sur le crédit d’impôt pour changer ses fenêtres

Tout savoir sur le crédit d’impôt pour changer ses fenêtres

Si vous effectuez des travaux d’isolation ou de rénovation dans votre résidence principale, certaines aides ont été mises en place par le gouvernement. C’est notamment le cas si vous décidez de changer de fenêtres pour renforcer leur isolation thermique. Mais attention, le crédit d’impôt prend une nouvelle forme en 2021.

Tout savoir sur le crédit d’impôt pour changer ses fenêtres

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE), l’aide de référence.

Jusqu’en janvier 2021, le fait de réaliser des travaux d’isolation dans votre logement vous donnait droit à un crédit d’impôt, dit crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE). Notamment dans le cadre de travaux impliquant le changement de vos fenêtres, une déduction d’impôt pouvait alors s’appliquer. Parmi les travaux à déduire de ses revenus, on retrouve en effet les travaux d’isolation thermique impliquant l’isolation des parois vitrées, avec par exemple le remplacement de fenêtres en simple vitrage par des fenêtres en double vitrage. Pour pouvoir profiter de cette aide, il fallait alors que les travaux soient réalisés par un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Concrètement, le montant de la déduction d’impôt liée au changement de vos fenêtres ou à d’autres travaux de rénovation dépendait directement de la nature et du montant des travaux réalisés, en ne pouvant jamais dépasser 75% de la valeur payée par le propriétaire. Par ailleurs, le crédit d’impôt était plafonné à 2 400€ pour une personne seule et à 4 800€ pour un couple soumis à imposition commune. (1)

Si vous avez effectué vos travaux et votre changement de fenêtres avant le 1er janvier 2021, vous pouvez bel et bien bénéficier de ce crédit d’impôt, au titre des dépenses engagées en 2020. Si vous êtes imposable, le montant du crédit est soustrait du montant des impôts dus, selon les règles des impôts et taxes des particuliers en place en France. En cas de non-imposition ou si la somme dépasse celle de l’impôt, alors le montant du crédit est remis au bénéficiaire par chèque ou virement bancaire. Mais si vos travaux sont plus récents, c’est une nouvelle aide qui vous sera proposée.

MaPrimeRénov’, le dispositif à connaître en 2021.

Le crédit d’impôt version 2021 pour un changement de fenêtres ou pour d’autres travaux prend une toute nouvelle forme : depuis le 1er janvier, c’est la prime MaPrimeRénov’ qui est désormais attribuée aux propriétaires pour leur permettre de financer des travaux et/ou des dépenses de rénovation énergétique dans leur logement, dont les travaux liés aux fenêtres. Si ce dispositif ne concernait que les foyers les plus modestes en 2020, il concerne désormais tous les ménages, quel que soit le niveau de leurs ressources financières. Il concerne par ailleurs aussi bien les propriétaires occupants que les propriétaires bailleurs et les copropriétés.

À la différence du crédit d’impôt pour la transition énergétique, qui permettait de profiter d’une déduction d’impôt en cas de travaux sur vos fenêtres, MaPrimeRénov’ prend la forme d’une prime forfaitaire qui est directement versée sur votre compte bancaire, avec un montant qui est calculé en fonction des revenus du foyer et du gain écologique des travaux. (2)

Là encore, pour pouvoir profiter de cette aide, quelques critères sont à respecter :

  • Le logement concerné par le changement de fenêtres doit avoir été construit depuis au moins 2 ans ;
  • Les travaux doivent être réalisés par une entreprise reconnue RGE.

Pour bénéficier de ce crédit d’impôt nouvelle formule pour le changement de vos fenêtres en 2021, vous devez faire votre demande de prime directement en ligne, après avoir signé un devis avec un artisan certifié RGE et en fournissant divers justificatifs (avis d’impôt sur le revenu, coordonnées personnelles…). Si votre projet est jugé conforme, vous êtes alors informé du montant de la prime MaPrimeRénov’ que vous allez toucher et vous pouvez alors lancer vos travaux. Une fois que ces derniers sont terminés, vous n’avez qu’à télécharger votre facture sur le site dédié et attendre le versement, réalisé par l’Anah.

D’autres aides à votre portée.

En plus de l’ancien crédit d’impôt désormais remplacé par MaPrimeRénov’, d’autres dispositifs existent pour vous permettre de défiscaliser en rénovant :

  • La TVA réduite à 5,5%, qui est directement appliquée par le professionnel en charge des travaux sur la facture en cas de travaux de rénovation énergétique (contre 10% pour un taux normal) ;
  • Les subventions des collectivités locales et territoriales (région, département, commune…) ;
  • Les primes énergie proposées par les fournisseurs d’énergie, qui sont valides pour l’achat de nouvelles fenêtres mais qui dépendent notamment de la situation géographique du logement ;
  • Le chèque énergie, qui est automatiquement envoyé à la liste des bénéficiaires établie sur la base des revenus déclarés et la composition du ménage.

Les informations transmises dans cet article ont un caractère purement informatif et ne sauraient être considérées comme un conseil délivré par Fortuneo (juridique, fiscal, investissement ou autre).

Source: Jellyfish, Août 2021

Crédit visuel : Max Vakhtbovych, Pexels

On vous conseille aussi...

 
 
 
 
 
 

Comment choisir sa banque ?

Epargne retraite : fin de la commercialisation des placements retraite

Crowdfunding : 6 choses à savoir

Découvrez l'offre banque en ligne Fortuneo.

Vos opérations courantes en ligne sont gratuites*

  • Pour l’ouverture, la tenue et la clôture de compte.
  • Cartes bancaires * , chéquiers, bordereaux de remise de chèques **, virements et prélèvements SEPA **.
  • Paiements et retraits illimités dans toute la zone euro - dans la limite des plafonds de la carte bancaire.
Découvrir notre offre
Fortuneo désignée Banque la moins chère
Pour les profils « jeune », « employé », « cadre », « cadre supérieur », « commerçant » et « chef d’entreprise ». (Capital/Panorabanque.com, n°1 ex-aequo, septembre 2020)