Optimisez vos liquidités !

Les supports sur lesquels placer votre épargne

liquidité épargne investissement livret

Qu’il s’agisse de votre épargne mensuelle, d’une prime annuelle ou de votre dernier bonus, vous vous êtes probablement déjà posé la question de savoir où placer vos liquidités en attendant de les dépenser. Tour d’horizon des alternatives au compte courant.

Livrets défiscalisés ou à taux boosté : récupérer ses liquidités à tout moment

Bien qu’autorisés en France depuis 2005, les comptes courants rémunérés restent l’exception. Le moyen le plus évident pour rémunérer ses liquidités reste de les placer sur un livret bancaire.

  • D’un côté, les livrets dits défiscalisés (livret A et livret développement durable et solidaire) permettent de bénéficier d’une rémunération fixée par l’État. Les intérêts ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu ni aux prélèvements sociaux. Bon à savoir : chaque livret a un plafond à ne pas dépasser. (Livret A : 22 950 € et LDDS : 12 000 € )

  • De l’autre, les livrets bancaires fiscalisés sont créés à l’initiative des banques. En 2017, ils ont d’ailleurs eu plus de succès que le livret A avec une collecte positive de 15 Md€. (1) Certains établissements proposent des livrets « à taux boosté » pendant une période allant de quelques semaines à quelques mois. Si ces offres promotionnelles peuvent être intéressantes pour placer un capital important pendant une durée limitée, comparez plutôt le taux de rémunération standard de chaque support.

Ces livrets se complètent et permettent de s’affranchir des plafonds. De plus, le capital est garanti et l’argent est disponible à tout moment. Un simple virement suffit pour verser de l’argent sur votre livret ou alimenter votre compte. De quoi en faire des incontournables dans une stratégie d’optimisation de ses liquidités.

Livret + de Fortuneo : une épargne libre et sécurisée

Vous souhaitez épargner librement et sans risque ? Fortuneo vous offre une solution simple et sécurisée avec le Livret +, un livret d’épargne accessible dès 10 €.

PEL, CEL : préparer un projet immobilier sous conditions

Parmi les produits d’épargne réglementés, sont fréquemment cités le plan épargne logement (PEL) et le compte épargne logement (CEL). Ils présentent les mêmes caractéristiques que les livrets défiscalisés, à savoir la garantie en capital et une rémunération connue à l’avance.

Toutefois, l’épargne est bloquée pendant un certain temps. Ainsi, tout retrait avant 4 ans empêche de bénéficier à 100 % des avantages du PEL. De plus, vous avez l’obligation de réaliser des versements réguliers (540 € par an minimum pour le PEL).

Autrement dit, si ces produits peuvent avoir du sens dans le cadre d’un projet immobilier – vous vous constituez un apport personnel grâce au mécanisme de l’épargne forcée – ils restent moins flexibles que les livrets traditionnels.

Comptes à terme, sicav monétaires long terme : penser au futur

Généralement, les liquidités correspondent à une épargne de précaution ou à une somme d’argent qu’on souhaite placer pour une très courte période (ex. produit de la revente d’un bien immobilier, succession…) dans l’attente de la réalisation d’un projet.

Placer ses liquidités peut néanmoins s’inscrire dans une stratégie de moyen et long terme. Dans ce cas, vous pouvez vous orienter vers deux types de produits :

  • Les comptes à terme (ou dépôts à terme). Ils offrent un taux d’intérêt attractif en contrepartie du blocage de l’épargne pendant un certain temps. À la différence des livrets défiscalisés, les intérêts sont soumis au régime fiscal des revenus de capitaux mobiliers.

  • Les Sicav monétaires. Réservés aux épargnants les plus aguerris, les Sicav permettent de rémunérer des excédents de trésorerie avec un risque limité. Il existe des Sicav monétaires de court terme mais aussi de long terme. Cette solution, moins rémunératrice que certains livrets ou comptes à terme en période de taux bas, doit être envisagée comme une piste de diversification. Consultez la notice du support pour connaître l’horizon de placement recommandé.

Ce qu’il faut retenir

  • Les livrets bancaires (défiscalisés ou non) sont incontournables car ils combinent sécurité et disponibilité de l’épargne.

  • Les PEL et CEL sont à envisager en cas de projet immobilier.

  • Comptes à terme et Sicav monétaires long terme sont utiles pour placer la partie de vos liquidités dont vous n’avez pas besoin à très court terme.

Source: YouLoveWords.com

Crédit visuel : shapecharge /iStock

On vous conseille aussi...

 
 
 
 
 
 

Bien démarrer l'année avec une épargne de précaution

A chaque âge son produit d'épargne !

Quel placement pour quelle étape de votre vie ?

N°1 du classement indépendant des meilleures banques
Classement fondé sur les frais bancaires réellement payés et la satisfaction clients de 300 000 utilisateurs de l'app Bankin'. (Bankin', juin 2017)