Les origines des fonds éthiques

L’émergence de l’agriculture bio en France s’est accompagnée d’une prise de conscience accrue sur le thème du consommer autrement. Mix entre marketing des grandes marques et souhait des consommateurs de réaliser des achats citoyens, coopératives sociales et ateliers éthiques sont soudainement apparus, des producteurs de café aux femmes tricoteuses de laine de Lama.

Dans une situation sociale et fiscale délicate marquée par les crises successives, de nombreuses personnes ont souhaité pousser cette logique plus loin que le simple achat de café éthique. Riches de cette observation, les gérants de fonds d'investissements n'ont pas tardé à pénétrer dans la brèche qui se présentait devant eux.

Les premiers fonds éthiques ont ainsi émergé sur les marchés financiers. Les pays générant le plus de volume sur le marché des fonds éthiques sont, dans l'ordre, la Suisse, la Grande-Bretagne et la France. La Suisse a même connu une croissance en volume du marché de ses placements durables de + 17 % en 2013.

Les avantages des fonds éthiques

Leur premier avantage est d'ordre moral : les investissements répondent à des critères sociaux, environnementaux et de bonne gouvernance des sociétés concernées. Les sociétés qui les reçoivent sont en effet particulièrement engagées en termes de RSE : un bilan annuel est chargé d’évaluer l’impact limité de l’activité sur l’environnement, l’engagement social et sociétal au niveau local, ou encore la qualité de la relation avec les collaborateurs, fournisseurs ou prestataires de la société.

Pour vous, investisseurs, les fonds éthiques constituent un atout afin de diversifier votre portefeuille et le rendre cohérent avec un certain nombre de valeurs. D’un point de vue purement pécuniaire, il n’est pas inutile de remarquer que le rendement de ces fonds est souvent supérieur à celui des fonds classiques.

Enfin, vous participez à l'évolution des mentalités, et ce quel que soit le montant de votre investissement. En effet, une grande partie de ces fonds sont orientés sur des projets ayant trait à l'écologie, au recyclage, au traitement des déchets, mais aussi à l'égalité des chances, à l’équité des relations Nord/Sud voire, pour certains, à l'aide aux familles en difficulté. Ces fonds favorisent également l’émergence de coopératives dans les zones rurales isolées des pays en voie de développement.

__

Investir pour l'homme et la planète, c'est donc possible grâce aux fonds éthiques.

Source : YouLoveWords.com