92 % des Français se déclarent inquiets pour l'avenir du système national de retraites (1). Mais ceci n'est qu'une des raisons qui invite un grand nombre de nos compatriotes à anticiper la préparation de leur retraite !

En France, on compte 13,7 millions de personnes retraitées affiliées au régime général (2). Si le passage à la retraite peut être vu comme un soulagement pour certains après une dure vie de labeur, elle implique également certaines conséquences moins agréables telles que la baisse de revenus ou encore l'augmentation de certaines dépenses. Anticiper sa retraite durant sa vie active apparaît donc comme une nécessité pour sécuriser sa situation, mais aussi mettre ses proches à l'abri. Voici quelques raisons qui devraient vous convaincre.

Anticiper sa retraite, c'est se protéger des risques pesant sur notre modèle de retraites.

Ce dernier repose en effet sur le principe de la répartition. En clair : les actifs financent les retraites des plus âgés à travers le versement de cotisations. Une équation qui devient plus délicate avec l'arrivée massive des générations du baby boom à l'âge de la retraite et le resserrement de la pyramide des âges. L'an dernier, le régime français des retraites n'était toujours pas à l'équilibre, et son déficit équivalait à 0,4 % du PIB (3). Malgré les réformes successives menées ces dernières années, ce dernier devrait encore atteindre 4 milliards d'euros en 2020, et ne se résorber que de 0,2 points. Et certains analystes doutent de sa soutenabilité à long terme.

Anticiper sa retraite, c'est se préparer à l'augmentation de certaines dépenses

C'est par exemple le cas des dépenses de santé ! Celles-ci sont en moyenne 7,1 fois plus importantes(4) pour une personne de plus de 75 ans que pour un jeune de 16 à 25 ans. Un risque plus important qui rejaillit également sur la prime d'assurance santé. Si un Français verse en moyenne 95 € par mois pour son contrat d'assurance, une personne de plus de 65 ans doit débourser 136 € mensuels (5). Autre exemple : la perte d'autonomie. 3,3 millions de seniors seraient dépendants alors que seulement 1,2 millions perçoivent l'Allocation Personnalisée d'Autonomie. La location d’une chambre dans un EHPAD ou encore le financement d’une aide à domicile représentent un véritable coût qu'une petite épargne peut partiellement amortir.

Anticiper sa retraite, c'est prévoir la baisse de revenus à venir

Outre l'augmentation de certaines dépenses évoquées précédemment, les revenus diminuent dans le même temps. En effet, la retraite moyenne en France est de 1 066 € mensuels (6), quand le salaire mensuel net moyen est de 1 772 € (7). En fin de carrière, il est même généralement plus élevé ! Conséquence : les retraités accusent une sévère baisse de pouvoir d'achat et 10 % d'entre eux vivraient même sous le seuil de pauvreté (8).

Anticiper sa retraite, c'est lisser l'effort d'épargne dans le temps

Plus vous commencerez à épargner tôt, plus l'effort à fournir sera peu important. Petit exemple : si vous souhaitez disposer d'un pécule de 100 000 € le jour de votre départ à la votre retraite et que vous avez souscrit un support dont le taux de rendement est de 2 %, vous devrez mettre de côté :

  • 1 586 € par mois si vous épargnez pendant 5 ans
  • 477 € par mois si vous épargnez pendant 15 ans
  • 257 € par mois si vous épargnez pendant 25 ans (9).

Anticiper sa retraite, c'est aider vos proches… et se faire plaisir !

Si vous avez des enfants et petits-enfants, vous avez sans doute envie de leur faire plaisir et de les accompagner dans leurs projets. Entre le loyer, les frais de scolarité, la nourriture et les transports, un parcours universitaire coûte en moyenne 55 280 € à un étudiant en France (10). Disposer d'une réserve d’épargne peut vous aider à assumer une partie de ce coût et soulager les parents.

Et puis cela sera également à vous de vous faire plaisir ! Vous avez toujours rêvé de voyager ? De vous acheter une résidence secondaire ? De prendre du temps pour vos passions ? Épargner, c’est avant tout pouvoir profiter pleinement de sa retraite !

--

Si vous êtes convaincu de la nécessité d'anticiper votre retraite, vous pouvez vous attaquer au choix du produit d'épargne le plus adapté à vos priorités. L'assurance-vie peut être une bonne option. Fiscalement très avantageuse sur le long terme, elle propose des rendements plus intéressants que les produits d'épargne classiques, notamment sur les supports en unités de compte.

Source : YouLoveWords.com

Crédit visuel : Kanzefar / iStock