Faut-il investir dans des turbos en Bourse ?

Faut-il investir dans des turbos en Bourse ?

Produits dérivés reposant sur un effet de levier, les turbos peuvent se montrer attirants car ils peuvent permettre de réaliser de belles performances à court terme. Ces produits présentent un risque de perte en capital en cours de vie et à l’échéance, il est donc important de savoir que ce type de produit ne convient pas à tous les profils d’investisseurs.

Les turbos en Bourse sont réservés aux investisseurs expérimentés et avertis.

Les turbos en bourse, adaptés aux investissements à court terme

Par définition, les turbos en Bourse sont des produits financiers émis par les institutions financières qui se caractérisent par un effet de levier qui permet aux investisseurs de tirer profit de l’anticipation d’une hausse ou d’une baisse des cours d’un sous-jacent, à court terme. Ce sous-jacent peut être une action, un indice, une matière première ou encore une devise. Dans les faits, on parle de Turbo Call (ou Turbo Long) lorsque l’on cherche à profiter de la hausse des marchés financiers. On parle de Turbo Put (ou Turbo Short) lorsque l’investisseur cherche à tirer avantage de la baisse des marchés financiers.

L’effet de levier, venant du fait que l’investisseur ne finance qu’une part du montant correspondant au cours du sous-jacent tandis que l’autre part est prise en charge par l’émetteur du turbo, démultiplie la performance de l’actif sous-jacent, à la hausse comme à la baisse. En pratique, qu’est-ce que cela signifie ? Si on est en présence d’un effet de levier de 10 par exemple, cela signifie que, lorsque le cours du sous-jacent varie de plus ou moins 1%, alors le prix du Turbo varie de plus ou moins 10%. Plutôt intéressant? A condition d’être prêt à prendre des risques.

Des turbos qui ne sont pas adaptés à tous les profils d’investisseur

À première vue, les avantages des turbos en Bourse sont nombreux. D’une part, ils peuvent s’avérer performants pour les investisseurs en peu de temps grâce à l’effet de levier important qui amplifie la performance, à la hausse comme à la baisse, de l’actif sous-jacent, quel qu’il soit. Via un investissement initial réduit ou modéré, les turbos peuvent permettent de générer des profits augmentés. Par exemple, toujours avec un effet levier de 10 et un investissement initial de 1 000€, vous pouvez prendre une position sur 10 000 €.

Aussi, ces produits dérivés profitent d’une grande liquidé et d’une plus forte accessibilité. Il est possible de les acheter et de les vendre via un courtier ou un établissement bancaire à partir d’un compte-titres, et ce pendant des horaires étendus par rapport aux autres produits cotés en Bourse échangeables. Par ailleurs, ce type d’investissement permet aux investisseurs de se positionner sur de nombreux sous-jacents différents, en adoptant des stratégies d’investissement diversifiées et flexibles, évoluant en fonction de l’évolution du marché mais également de leurs convictions.

Dans ce contexte, avec les avantages énumérés, il peut être tentant pour le plus grand nombre d’investir dans les turbos en Bourse. Mais il est important de savoir qu’en réalité, ces produits dérivés sont essentiellement recommandés pour les investisseurs expérimentés et avertis qui cherchent à dynamiser leur portefeuille à court terme. Pourquoi ? Parce que, en marge des points positifs associés aux turbos, les risques inhérents à ce produit ne sont pas forcément bien maitrisés et compris par les investisseurs novices.

Les risques à connaître

Lorsque l’on investit dans des turbos en Bourse, le risque principal, et non négligeable, est celui de perdre une partie voire la totalité du capital investi. Ce type de produit dérivé est en effet, il ne faut pas l’oublier, exposé intégralement à la baisse ou à la hausse des cours des sous-jacents. L’effet de levier qui caractérise les turbos, qui n’offrent pas de garantie en capital, peut être aussi positif que négatif. Plus l’effet de levier est élevé, plus les risques de gains comme de pertes sont importants. En cela, investir dans les turbos est toujours un acte risqué. Dans le cas d’un turbo classique par exemple, si la valeur du sous-jacent touche ou franchit ce que l’on appelle la « barrière désactivante » (seuil de sécurité fixé par l’émetteur du turbo) alors le turbo en question expire de façon prématurée en entraînant, pour l’investisseur, la perte de la totalité du montant investi.

Un autre élément qui caractérise les turbos et qui montre bien qu’ils doivent être exclusivement réservés aux investisseurs avertis et experts, c’est le fait qu’il s’agit d’un investissement à court terme, avec des contraintes qui sont propres à ce type d’investissement. À cause de l’exposition aux variations quotidiennes du sous-jacent amplifiées par l’effet de levier, les turbos imposent un suivi quotidien et des connaissances spécifiques sur ces produits et sur le fonctionnement du marché.

Source : Webedia, Mai 2020

Crédit visuel : d3sign

On vous conseille aussi...

DÉCOUVREZ L’OFFRE BOURSE FORTUNEO


  • 0 € de droits de garde et tenue de compte.
  • Des frais de courtage réduits *.
  • Des outils de trading en temps réel gratuits pour tous.
N°1 du classement indépendant des meilleures banques
Classement fondé sur les frais bancaires réellement payés et la satisfaction clients (Bankin’, n°1 ex aequo, septembre 2019).