Débit immédiat ou débit différé : comment choisir sa carte bancaire ?

En France, la carte bancaire représente plus de la moitié (55 %) des paiements scripturaux1 , c’est-à-dire autres que ceux effectués en pièces ou en billets. Elle occupe donc une place importante dans notre quotidien. Mais, selon qu’elle soit à débit immédiat ou à débit différé, elle peut avoir un impact très différent sur la gestion du budget.

Carte à débit immédiat : pour suivre ses dépenses au fur et à mesure

Le compte courant associé à une carte à débit immédiat est débité à chaque transaction et dès que la banque en a connaissance. En règle générale, le débit apparaît sur le compte sous deux à trois jours.

La carte bancaire à débit immédiat permet de disposer d’une vision actualisée de ses finances. Sous réserve du délai correspondant aux dates de valeur, il est donc possible de connaître son solde créditeur. Un atout pour les usagers très impliqués dans la gestion de leurs comptes.

Mais les utilisateurs d’une carte à débit immédiat doivent également se montrer capables d’anticiper leurs dépenses. Ce moyen de paiement nécessite un contrôle quotidien afin d’éviter d’être à découvert. Les banques en ligne apportent un plus dans ce cadre, car elles sont les seules à garantir les frais de tenue de compte gratuits.

Par ailleurs, la carte à débit immédiat, faisant preuve de peu de souplesse dans l’ajustement entre les rentrées d’argent et les dépenses effectuées, attention aux frais d’incidents qui peuvent se révéler élevés en cas de rejet d’un retrait ou d’un prélèvement.

Carte à débit différé : pour grouper ses dépenses à une date fixe dans le mois

Dans le cas de la carte à débit différé, les achats sont regroupés et prélevés à une échéance préalablement déterminée. La plupart du temps, ce prélèvement a lieu le 25 du mois.

Entre autres avantages, la carte bancaire à débit différé permet de bénéficier d’une avance de trésorerie. Il est important de prendre attentivement connaissance des conditions tarifaires avant de souscrire, car la cotisation liée peut se révéler onéreuse dans certaines banques.

Ce type de carte s’adresse notamment aux salariés qui se déplacent beaucoup dans leur vie professionnelle et cumulent des notes de frais importantes. Elle permet de lisser les écarts de trésorerie. La carte à débit différé est également adaptée aux besoins des personnes percevant des revenus en décalé ou encore à celles qui souhaitent placer leur trésorerie pendant une très courte période (une à deux quinzaines au maximum).

Bien utiliser sa carte bancaire à débit différé

L’utilisation d’une carte à débit différé nécessite une vigilance particulière.

  • Il est par exemple recommandé d’éviter de l’utiliser pour les dépenses non comprises dans le budget mensuel (petites dépenses ou dépenses ponctuelles). En effet, le montant prélevé en fin de mois risque de dépasser ce qui était prévu initialement et de faire basculer le compte bancaire dans le rouge.
  • Autre conseil, le solde du compte ne doit pas être considéré comme un « montant disponible ». Selon la période du mois, il n’est pas nécessairement à jour des dépenses qui seront prélevées ultérieurement.
  • Il est enfin aussi recommandé de tenir une comptabilité des dépenses effectuées afin de ne pas avoir de mauvaise surprise au moment du solde.

Dans les deux cas, carte à débit immédiat ou à débit différé, il est indispensable de pouvoir recouvrir à une épargne de précaution pour prévenir un éventuel dépassement du découvert autorisé. De plus, il est essentiel d’avoir une gestion rigoureuse de ses comptes et de son budget.

Ce qu’il faut retenir

  • La carte à débit immédiat est avant tout destinée aux usagers impliqués dans la gestion de leurs comptes et capables d’anticiper leurs dépenses.

  • La carte à débit différé convient notamment aux salariés avec des notes de frais importantes et aux personnes percevant des revenus en décalé.

  • Dans les deux cas, une gestion rigoureuse de ses comptes s’impose pour bien anticiper ses dépenses et éviter de se trouver à découvert.

Source: YouLoveWords.com, janvier 2019.

Crédit photo : People Image

On vous conseille aussi...

 
 
 
 
 
 

Comment bien choisir sa carte bancaire et optimiser sa cotisation

L’assurance de votre carte bancaire couvre-t-elle bien vos congés ?

Et si votre carte bancaire… c'était votre doigt ?

DÉCOUVREZ L’OFFRE BANQUE EN LIGNE FORTUNEO

Vos opérations courantes en ligne sont gratuites

  • Pour l’ouverture, la tenue et la clôture de compte.
  • Cartes bancaires * , chéquiers, bordereaux de remise de chèques **, virements et prélèvements SEPA **.
  • Paiements et retraits illimités dans toute la zone euro - dans la limite des plafonds de la carte bancaire.
Désignée Banque la moins chère en 2018
Pour les profils « employé », « commerçant » et « chef d’entreprise » (Capital/Panorabanques.com, mars 2018)