Foire aux questions

Toutes les réponses à vos questions

Que fait la banque en cas d’inactivité du compte ?

L’établissement financier doit informer le titulaire du compte (ou s’il les connait, ses ayants droit) que son compte a été identifié comme inactif et des conséquences éventuelles liées à cette situation.
Cette information intervient une première fois lorsque l’inactivité est constatée (soit à l’issue d’un délai d’un an pour les comptes courants et à l’issue d’un délai de cinq ans pour les comptes-titres ordinaires, PEA, PEA-PME et les produits d’épargne).
Elle est ensuite renouvelée annuellement jusqu’à l’année précédant la clôture du compte et le dépôt des fonds à la Caisse des Dépôts et Consignations.
En l’absence de manifestation du titulaire (ou de ses ayants droit), la banque est tenue de clôturer les comptes, liquider les avoirs en instruments financiers le cas échéant et de transférer les fonds à la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) :

  • A l’issue d’un délai de 3 ans suivant le décès du titulaire du compte.

  • A l’issue d’un délai de 10 ans suivant le début de la période d’inactivité du compte si le titulaire est en vie.


Six mois avant le dépôt des fonds à la Caisse des Dépôts et Consignations, la banque informe une dernière fois le titulaire du compte (ou ses ayants droit en cas de décès) de ce dépôt imminent lui laissant ainsi la possibilité de se manifester avant l’expiration du délai et d’empêcher le dépôt.

Cette réponse vous a-t-elle été utile ?

Contactez-nous

faq-contact-email-logo

Par e-mail

faq-contact-phone-logo

Par téléphone