Vous souhaitez préparer l'avenir de vos proches

Epargner régulièrement

Pour constituer progressivement un capital à vos enfants et petits-enfants

  • Ouvrez dès à présent un contrat d’assurance-vie au nom de vos enfants ou petits-enfants : dès les 8 ans du contrat, ils bénéficieront pleinement de la fiscalité avantageuse de l’assurance-vie.

  • Ouvrez leur également un livret d’épargne, Livret A ou Livret +, complément idéal de l’assurance-vie : l’épargne est garantie et disponible à tout moment. Un complément indispensable pour financer leurs études, leur première installation ou tout autre projet.

A savoir : Dans le cadre d'une donation, il est possible de transmettre tous les 15 ans en franchise d'impôt (application d'un abattement fiscal (1)) :

  • 100 000 € par enfant (1).

  • 31 865 € par petit-enfant (1).

  • 80 724 € à son époux ou à son partenaire de PACS (2).

Protéger vos proches

En les désignant bénéficiaires de votre contrat d'assurance-vie.

L’assurance-vie vous permet de désigner le ou les bénéficiaires de votre choix, avec ou sans lien de parenté. Vous pouvez ainsi transmettre jusqu’à 152 500 € par bénéficiaire sans imposition (3).


(1) Depuis le 17 août 2012, montant actualisé chaque année dans la même proportion que la limite supérieure de la première tranche du barème de l’impôt sur le revenu et arrondi à l’euro le plus proche.

(2) Le bénéfice de cet abattement est remis en cause si le pacte est rompu au cours de l'année civile de sa conclusion ou de l'année suivante, pour un motif autre que le mariage entre les partenaires ou le décès de l'un d'entre eux.

(3) Pour les versements réalisés avant 70 ans, abattement de 152 500 euros par bénéficiaire portant sur les capitaux décès. Pour la fraction supérieure à 152 500 euros, taxation forfaitaire de 20 % jusqu’à 902 838 euros puis de 25 % au-delà. Fiscalité hors prélèvements sociaux et applicable si l'adhérent était domicilié en France au jour de la souscription du contrat.