Vontobel Commodity

LU0415415636

heroImage

Présentation

Vontobel Commodity, bien plus qu'une couverture contre l'inflation et les risques géopolitiques

Le fonds Vontobel Commodity permet de profiter de l'évolution des cours des matières premières.
Il est diversifié sur les métaux précieux, les métaux industriels, l’énergie et les matières premières agricoles et géré selon un processus d’investissement rigoureux, processus expliqué dans la présentation du fonds Vontobel Commodity.
Par ailleurs, le fonds exclut les matières premières controversées comme le cobalt, l’huile de palme, le cacao ou le charbon et achète des quotas carbone afin de chercher à obtenir une neutralité carbone au niveau de ses investissements. Le niveau des émissions est surveillé constamment via des bases de données et des calculs propriétaires à Vontobel.

Le fonds Vontobel Commodity s’appuie sur les tendances suivantes :

  • En Chine, l’absence de terres arables et les difficultés du pays à développer son secteur agricole encouragent la demande de matières premières agricoles, en particulier le porc, le maïs et le soja.

  • La production mondiale de pétrole est structurellement en retard de 1 à 2 millions de barils par jour (Source: Goldman Sachs, Bloomberg, BP, Energy Intelligence Group, Vontobel Asset Management).

  • Phénomène plus récent, les politiques axées sur la transition énergétique stimulent l’appétit pour les métaux de base, comme le cuivre, indispensable à la construction des véhicules électriques, d’éoliennes ou de panneaux solaires.

  • La guerre en Ukraine a un effet accélérateur. Selon la durée des sanctions, nous pourrions assister selon le fonds, à un nouveau super-cycle au cours duquel l’inflation pourrait rester à ces niveaux élevés pendant des années.

Ainsi les matières premières profitent de l'écart actuel entre l'offre et la demande attendue, signe selon la société de gestion d’un retour de super cycle et peuvent offrir une protection contre l'inflation et les risques géopolotiques.

Les supports en unités de compte ne garantissent pas le capital versé et sont soumis aux fluctuations des marchés financiers à la hausse comme à la baisse.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Avantages

  • Accès aux métaux précieux et industriels, matières premières agricoles et énergie

  • Un savoir-faire développé par une équipe d'experts

  • Aucune exposition réelle aux matières premières

Inconvénients

  • Investissement dans des instruments financiers à terme sur les matières premières

  • Risque de perte en capital

  • Risque de contrepartie

L'interview du gérant

Michel Salden

  • Date de prise de fonction : 1er juillet 2014

  • Responsable de la gestion des fonds Matières Premières chez Vontobel Asset Management depuis 2014.

  • Gérant senior Matières Premières chez Doctors Pension Fund Services de 2006 à 2013.

  • A débuté sa carrière dans la gestion obligataire en 1998 chez ABP Investments.

Michel Salden

Date de l'interview 30.03.2022

Les matières premières ont toujours joué un rôle important de diversification dans un portefeuille, notamment en tant que couverture contre l’inflation et les risques géopolitiques. Toutefois, en fonction du cycle, elles peuvent également être intéressantes en tant que telles. La réouverture de l’économie mondiale, l’inflation et la guerre en Ukraine sont autant de signes d’un nouveau super-cycle des matières premières, avec la demande en énergie augmentant beaucoup plus vite que les capacités de production. Des années de sous-investissement ont épuisé les capacités de production et les stocks, de sorte que lorsque la demande augmente, une prime plus élevée doit être versée pour garantir la livraison. La demande de pétrole a rebondi beaucoup plus fortement que prévu et l’OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) et les producteurs de schiste américains notamment, n’ont pas les capacités pour y répondre.

Les politiques accommodantes des banques centrales ayant pour but de réduire le surendettement restent selon nous trop généreuses et toute tentative actuelle de lutte contre l’inflation par des relèvements agressifs des taux plongerait les économies dans une récession. Cette situation démontre la vulnérabilité des portefeuilles lorsque les principaux producteurs de matières premières sont impliqués dans des guerres. Selon la durée des sanctions, nous pourrions assister à un nouveau super-cycle au cours duquel l’inflation pourrait rester à ces niveaux élevés pendant des années.


La dernière décennie n’a pas été favorable aux investissements dans les matières premières. Toutefois, les matières premières sont davantage à considérer comme une assurance que comme une source unique de rendement. Les perspectives des marchés boursiers et obligataires restant floues, les matières premières pourraient jouer selon nous un rôle de couverture judicieux puisqu’il est rare qu’elles évoluent parallèlement aux actions et aux obligations.
En plus de la pénurie de pétrole, il existe également une pénurie mondiale de métaux, de charbon et de produits alimentaires. Même les matières premières de moindre importance tels que les engrais, le silicium, le gaz naturel, le lithium sont insuffisantes. A notre sens, seule la hausse des prix des matières premières déclenchera de nouveaux investissements ou un rationnement de la demande.


La transition énergétique mondiale ne sera pas facile. La plupart des énergies renouvelables, comme l’hydrogène et les batteries, intégrées dans des modèles à long terme se trouvent encore en phase de test et ne devraient pas être commercialement viables d’ici au moins 10 ans. Selon nous, mis à part l’Europe et les États-Unis, le monde restera probablement une économie reposant sur les combustibles fossiles pour les 40 prochaines années. De plus, si nous accélérons la production d’énergies renouvelables, nous remplacerons notre dépendance aux producteurs d’énergie par une dépendance aux producteurs de métaux. En d’autres termes, les énergies renouvelables ne peuvent à notre sens nous offrir à court terme qu’un faux sentiment production face aux enjeux géopolitiques.

En détail

La fiche synthétique

Code ISINLU0415415636
Orientation de gestionMatières Premières
Style de gestionDiversifiés
DeviseEuros
Durée d'investissement recommandée5 ans
Indicateur de risque DICI(4)6
Affectation des résultatsCapitalisation
DomiciliationFrance
Notation MorningstarTM (5)NA
LabelsNA

Comment souscrire ?

Assurance-vie

Vous détenez déjà un contrat d'assurance vie Fortuneo Vie

  • Privilégiez le versement en ligne.

Il vous suffit d'effectuer une demande de versement en ligne sur votre Accès Client dans la rubrique "Versements" en sélectionnant le support d'investissement.
A noter que les versements programmés ne sont pas autorisés sur les supports SCI.

Vous ne détenez pas de contrat d'assurance vie Fortuneo Vie

Adhérez au contrat Fortuneo vie en ligne. Vous pourrez alors sélectionner le support d'investissement.


(1) Le profil de risque du DICI, standardisé au niveau européen, quantifie le risque et le rendement d'un fonds sur une échelle de 1 à 7 (7 signifiant pour le fonds un risque et un potentiel de rendement très élevé). L'indice de risque est susceptible d'évoluer au cours de la vie du fonds.

(2) La notation MorningstarTM est une mesure de la performance ajustée du risque d’un fonds au sein d’une catégorie Morningstar. Les fonds reçoivent une notation sur 3 ans, et le cas échéant sur 5 ans et 10 ans. Une note "globale" calculée à partir des notes à 3, 5 et 10 ans est celle qui est publiée par défaut. La notation Morningstar est faite au niveau européen, dans le cadre de 150 catégories de fonds. Les notations MorningstarTM sont fournies par MorningstarTM. Données au 30.04.2022. Une notation ne constitue pas une recommandation d’achat, de vente ou de maintien de quelque investissement que ce soit.