2020 : des frais bancaires à la hausse, mais les banques en ligne tirent leur épingle du jeu

2020 : des frais bancaires à la hausse, mais les banques en ligne tirent leur épingle du jeu

En 2019, les frais bancaires avaient été gelés. En cette année 2020, ce n’est pas le cas. Dans ce contexte, de nombreuses banques ont modifié leurs plaquettes tarifaires en revoyant certains frais à la hausse. Mais quels sont les services qui engendrent le plus de frais ? Et comment les limiter au maximum ?

Les frais bancaires varient beaucoup d’une banque à l’autre.

Un contexte global de hausse des prix pour les frais bancaires

Après un gel des tarifs qui avait amené à une baisse moyenne de 1% en 2019(1), les frais bancaires perçus par les banques en contrepartie de services rendus ou en cas d’incidents sur le compte repartent doucement mais sûrement à la hausse en 2020. Si la grande majorité des tarifs bancaires en 2020 restent relativement stables, on évoque ainsi tout de même une augmentation générale de 0,2% selon une étude signée Panorabanques(1) dévoilée en début d’année. Une augmentation inégale en fonction des services et des banques.

Concrètement, alors qu’on parle d’un panier moyen qui s’établit à 215,5 euros(1) par personne en matière de frais bancaires pour l’année 2020 (soit une hausse de 40 centimes par rapport à l’an passé), il faut noter que ce panier moyen varie en réalité grandement en fonction du profil du consommateur et de la banque choisie. Mais à quel point ? Ainsi, selon les tarifs moyens établis à partir du comparateur des tarifs bancaires de l'UFC Que Choisir :

  • Pour un senior haut de gamme, les frais bancaires au sein d’une banque traditionnelle peuvent aller jusqu’à 253 € en moyenne. Pour une banque en ligne, les frais seront plutôt de 58 € en moyenne ;

  • Pour un actif à l’usage standard, les frais bancaires au sein d’une banque traditionnelle seront en moyenne de 219 € contre 42 € pour une banque en ligne ;

  • Pour un jeune à l’usage intensif, les frais bancaires à prévoir en 2020 sont plutôt de l’ordre de 292 € en banque traditionnelle et de 68 € pour une banque en ligne(2).

Des frais plus importants pour les services ponctuels

Si les frais bancaires sont en légère hausse en 2020, c’est principalement à cause des services ponctuels proposés par les établissements bancaires. En pratique, les plus fortes hausses tarifaires concernent :

  • Le virement occasionnel en agence ;
  • Les frais de refabrication ou de réédition de cartes bleues ;
  • La tenue de compte ;
  • Les frais pour les émissions et oppositions de chèques de banques ;
  • Les cotisations annuelles de cartes bancaires ;
  • La fourniture d’une carte de paiement internationale à débit immédiat ;
  • Les frais de transfert de produits d’épargne (PEL, CEL, compte-titres, PEA).

Enfin, on note également une hausse des frais de retour NPAI (« n’habite plus à l’adresse indiquée »). Ces derniers sont appliqués si vous avez oublié de prévenir votre banque de votre changement d’adresse et que celle-ci ne parvient pas à vous adresser votre courrier. Ils devraient grimper de 5% en 2020, en passant de 24,20 euros à 25,40 euros.(3)

À l’inverse, d’autres types de frais bancaires sont revus à la baisse en cette année 2020. Toujours selon l’étude du comparateur Panorabanques, les frais de mise en place d’un mandat de prélèvement SEPA ont par exemple diminué de 6,8% tandis que la fourniture d’une carte de paiement à débit systématique, la cotisation à une offre d’assurance perte ou vol des moyens de paiement ou encore la fourniture de carte de paiement internationale à débit différé ont également connu une très légère baisse.

Les bonnes pratiques pour limiter les frais

Dans ce contexte de hausse générale des prix dans le secteur, il est important de bien choisir votre établissement bancaire puisqu’il existe de grandes différences en matière de tarifs bancaires entre les banques. Sur ce point, les banques en ligne sont souvent les plus avantageuses. C’est particulièrement vrai pour Fortuneo, régulièrement classée parmi les banques les moins chères de France(4). Elle permet notamment d’obtenir un compte gratuit, sans aucun frais bancaire annuel, quel que soit le profil (5).

Au total, sur l’année 2018, le montant moyen des frais bancaires payés par les clients Fortuneo s’est élevé à 10,54 €(4), un montant qui s’avère plutôt intéressant. Par ailleurs, le montant moyen des économies en devenant client chez Fortuneo s’élève à 360€ en moyenne par an.(6)

Source: Webedia, Juillet 2020.

Crédit visuel : Yuri Arcurs peopleimages.com, Gettyimages.

On vous conseille aussi...

 
 
 
 
 
 

Les virements sont-ils couverts par une assurance ?

Étudiant ou jeune actif, quelle banque choisir ?

Iban, bic : comprendre les numéros d'identification de votre compte

DÉCOUVREZ L’OFFRE BANQUE EN LIGNE FORTUNEO

Vos opérations courantes en ligne sont gratuites*

  • Pour l’ouverture, la tenue et la clôture de compte.
  • Cartes bancaires * , chéquiers, bordereaux de remise de chèques **, virements et prélèvements SEPA **.
  • Paiements et retraits illimités dans toute la zone euro - dans la limite des plafonds de la carte bancaire.
Fortuneo désignée Banque la moins chère
Pour les profils « jeune », « employé », « cadre », « cadre supérieur », « commerçant » et « chef d’entreprise ». (Capital/Panorabanque.com, n°1 ex-aequo, septembre 2020)