FAUX ! En fonction de l’assureur, les conditions, les frais ou la performance peuvent varier. Explications.

Des contrats sur-mesure

Selon ses projets, ses priorités et sa sensibilité, l'assuré est libre de décider sur quel(s) support(s) il souhaite investir. En fonction de ses objectifs (sécurité, rentabilité, flexibilité, etc.), il peut alors choisir ses supports d’investissement, voire les panacher, dans le cadre de contrats multi-supports.

Par exemple, si l’assuré recherche davantage de sécurité, il peut opter pour une formule où les investissements se font essentiellement sur des fonds en euros (taux annuel garanti). A l'inverse, s'il est plutôt dans une logique de rentabilité, il peut affecter ses versements (libres ou programmés dans la durée) en unités de compte sur des supports OPC (1). Dans ce dernier cas, le niveau de risque s’avère néanmoins plus élevé puisque ce support en unités de compte ne garantit pas le capital versé.

Chez Fortuneo, si l’assuré souhaite diversifier son contrat, il peut choisir parmi plus de 170 supports d’investissement, dont 7 supports immobiliers(2).

D'autres critères à prendre en compte

D'une compagnie à l'autre, les rendements, les frais ou les conditions particulières peuvent varier. Les adhérents d'un contrat Fortuneo Vie (3) bénéficient par exemple de la gratuité des frais d'entrée, de sortie, mais aussi des frais sur les versements (4).

Les rendements sont également un critère à prendre en compte même s’ils ne sont pas constants dans le temps. A titre d’exemple, en 2015, le taux de rendement du Fonds Suravenir Opportunités était de 3,60 % nets (5), tandis que le taux du Fonds Suravenir Rendement était de 2,90 % nets (6).

Enfin, un assuré Fortuneo Vie dispose de plusieurs outils spécialement mis en place pour l'accompagner (Sélection Stars, portefeuilles modèles, magazine Fortuneo Vie, etc.).

Septembre 2016

Crédit visuel : Andresr / iStock