Déjà bas, les taux de crédit immobilier aux particuliers ont encore baissé en mars. En parallèle, le gouvernement annonce de nouveaux avantages pour les contribuables qui font leur déclaration en ligne

Baisse des taux : c’est le moment d’invertir

Alors que les taux de crédit immobilier étaient déjà très bas, ils ont continué à baisser en mars, sous l’impulsion de la Banque centrale européenne (BCE) qui a abaissé ses taux, tout en augmentant ses rachats d’actifs mensuels. Les consommateurs profitent donc ce mois-ci de baisses de 0,19 à 0,30 point, suivant les enseignes.

Le taux sur 10 ans se situe sur une moyenne de 1,70 % et sur 20 ans à 2,15 % (1). Concrètement, à mensualités égales, pour un prêt sur une durée de 20 ans, un couple peut emprunter environ 25 000 € de plus qu'au début 2012.

En parallèle, dans de nombreuses villes, la baisse du prix de l'ancien est enclenchée. Cela signifie, qu'avec des taux plus bas, et des prix à la baisse, il est possible d'acquérir des biens avec 10 à 20 % de surface en plus, pour un même budget de départ. C’est le moment de faire le tour des agences immobilières de votre quartier !

Vers la déclaration de l'impot sur le revenu en ligne pour tous ?

Bercy mène actuellement une campagne incitative en faveur de la déclaration en ligne, en proposant de nouveaux avantages aux contribuables qui choisissent de s’affranchir de la version papier. Désormais, à l'issue de votre télédéclaration, vous bénéficierez d'un "Avis de situation déclarative sur l'IR", qui permettra d'enclencher le processus de demande de certaines aides liées aux conditions de ressources, sans attendre un courrier papier en juillet ou août.

Aujourd’hui, seulement 36 % des français télédéclarent, soit 1,3 million de déclarations. En augmentant ce pourcentage, l’Etat pourrait réaliser d’importantes économies de papier, d’affranchissement et de traitement. Une amende de 15 € est même envisagée pour les récalcitrants à l'horizon 2017/2018.

Source : YouLoveWords.com