5 raisons d'ouvrir un compte épargne à votre enfant

Vous pouvez ouvrir un compte épargne au nom de votre enfant dès sa naissance. Que ce soit pour y déposer ses étrennes ou lui constituer un capital pour débuter dans la vie, les raisons ne manquent pas. Cadeau de naissance, étrennes, anniversaires, récompenses… votre enfant reçoit régulièrement des sommes d'argent. Vous souhaitez les placer ? Grâce à leur souplesse d'utilisation, les livrets d'épargne répondent parfaitement aux besoins des mineurs.

Sécuriser ses fonds, prévoir l'avenir, faire fructifier ses économies, les raisons d'ouvrir un compte épargne pour son enfant ne manquent pas.

1. Sécuriser les fonds

Nul n'est à l'abri d'un cambriolage, d'un incendie. On le sait, détenir de l'argent à son domicile comporte un risque. Or au fil des années, étrennes et anniversaires étoffent la tirelire de votre enfant. Vous pouvez garder quelques dizaines d'euros pour des petits achats, mais au-delà d'un certain montant, il est plus prudent de les placer à la banque.

Pour placer ce petit pécule, les livrets accessibles aux mineurs tels le livret A, le livret jeune ou encore le compte épargne pour enfant de votre banque sont tout indiqués. Ils fonctionnent comme une tirelire. Les versements et les retraits sont libres, ni montant minimum, ni fréquence imposée. Et les fonds sont disponibles immédiatement.

Autre solution, vous pouvez aussi ouvrir un compte bancaire bébé ou enfant auprès de votre banque.

2. Faire fructifier ses économies

L'argent contenu dans une tirelire ne rapporte rien. Certes le taux de rendement de 0,5% par an du livret A, inférieur à l'inflation, n'incite pas au placement. Mais votre argent générera toujours plus d'intérêts que s'il restait dans votre tiroir, et le livret A n'est pas le seul compte épargne accessible aux mineurs. Vous pouvez trouver plus rémunérateur et tout aussi simple d'utilisation.

C'est le cas du livret jeune réservé aux mineurs de 12 à 25 ans. Son taux fixé par chaque banque oscille entre 0,75 % et 2 % selon les établissements, mais son plafond est limité à 1 600€.

Alternative intéressante, les livrets d'épargne enfants des banques. Un peu plus généreux que le livret A, ils peuvent être ouverts dès la naissance et offrent une capacité d'épargne plus importante, comme le « Livret + Enfant » de Fortuneo, réservé aux moins de 18 ans, qui offre un taux de 1% avec un plafond à 10 000€.

3. Lui constituer une épargne en douceur

Ouvrir un compte épargne au nom de votre enfant sur lequel vous pourrez verser de l’argent à votre rythme, selon vos envies et vos possibilités, est un moyen simple pour commencer à lui constituer une épargne , dont il pourra profiter en toute autonomie à partir de 18 ans.

En effet, les livrets d'épargne n'imposent aucune contrainte de versement. Vous versez ce que vous voulez, quand vous le voulez de manière régulière ou occasionnelle. De plus, le livret A comme les livrets d'épargne bancaire pouvant être ouverts dès la naissance, ils vous laissent le temps d'épargner en douceur.

Étant titulaire du compte, les fonds appartiennent à votre enfant. Il pourra en bénéficier quand il voudra, sous votre contrôle durant sa minorité, puis librement à sa majorité.

Bon à savoir : Votre enfant ne pourra posséder qu'un seul livret A ou livret jeune. En revanche, il peut cumuler les deux. Attention donc, si les grands-parents veulent ouvrir un compte au nom de votre enfant, mieux vaut se coordonner.

4. Profiter d'un placement à moindre frais

Les livrets d'épargne profitent d'un gros avantage par rapport à d'autres placements. Ils ne supportent aucun frais, ni lors du versement, ni au retrait. Ainsi, si 100 euros sont déposés sur le compte, 100 euros sont crédités. Pas de frais de gestion annuels non plus.

Côté intérêts, les livrets réglementés (livret A et livret jeune) sont entièrement défiscalisés. C'est-à-dire que les intérêts produits ne sont soumis ni à l'imposition ni aux prélèvements sociaux. Les comptes d'épargne bancaires sont, quant à eux, soumis à ces prélèvements sociaux et fiscaux, mais rapportent davantage.

5. L’initier à la gestion de budget

Gérer son argent, c'est aussi apprendre à épargner. Quelle part de son argent de poche est-il prêt à mettre de côté pour financer un achat plus important le moment venu ? Peut-il attendre plusieurs mois pour rassembler les sommes nécessaires pour un gros achat ? L'épargne est une affaire de patience et de priorité, qui s'enseigne tôt.

Pour un apprentissage en toute sécurité, les comptes bancaires enfants ou livret d'épargne pour mineurs, tel le livret jeune, sont souvent assortis de carte de retrait à autorisation systématique avec éventuellement un plafond de retrait. Ainsi, vous pouvez fixer le montant maximal que votre enfant pourra retirer par semaine ou par mois dès ses 16 ans. Une façon de lui donner de l'autonomie sans prendre de risques.

Les informations transmises dans cet article ont un caractère purement informatif et ne sauraient être considérées comme un conseil délivré par Fortuneo (juridique, fiscal, investissement ou autre).

Source: Jellyfish, Octobre 2021

Crédit visuel : Ketut Subiyanto, Pexels

On vous conseille aussi...

Crowdfunding

Bourse

Comment créer un portefeuille boursier et se lancer sur les marchés ?

Qu'est ce que le reste à vivre

Banque

Qu'est-ce que le reste à vivre ?

PEA, une fiscalité attractive

Bourse

PEA, une fiscalité attractive

Choisissez Fortuneo pour une gestion de l'épargne sans frais et libre.

0

Aucuns frais

  • 0 € frais d'ouverture.

  • 0 € frais sur versements.

  • 0 € frais de retraits.

  • 0 € frais de tenue de compte.