Baisse du budget vacances des Français, consolidation du recours à des plateformes collaboratives pour la planification des séjours et désaffection croissante pour le Livret A, voici un rapide tour d’horizon de l’actualité de l’économie et de l’épargne de ces derniers jours.

Vacances 2015 : les Français se serrent la ceinture

Alors que la fin de l’été approche, il est temps de tirer un premier bilan de la saison 2015. Force est de constater que la conjoncture économique morose continue de peser sur les finances et les comportements estivaux des ménages français.

S’ils sont près de 4 % de plus qu’en 2014 à partir cet été, leur budget est en recul de 5 %. Les 25 % des ménages les plus modestes se serrent même davantage la ceinture avec un budget vacances qui ne dépassera pas les 500 € pour toute la famille. Conséquence : si les Français partent un peu plus cet été, ils le font plus près et moins longtemps.

Sur le podium des destinations, le Sud-est ou la façade Atlantique enregistrent à ce titre des hausses de réservations. Cependant, environ 10 millions de Français prendront tout de même la route de l’étranger en 2015, avec l’Espagne et l’Italie en tête, loin devant les destinations plus lointaines.

L’essor des vacances collaboratives

Ces restrictions de budget influent sur les comportements de consommation. Nos compatriotes privilégient de plus en plus les séjours chez la famille et choisissent plus volontiers des services alternatifs. Ainsi, l’émergence des réseaux collaboratifs sur Internet séduit un nombre croissant de Français et a gagné ces dernières années les secteurs du transport et de l’hébergement, comme en témoigne les succès de sites tels que Airbnb, Blablacar ou Drivy.

Les prix, souvent plus modérés, ainsi que le caractère intuitif et facile à utiliser de ces interfaces de réservation sont à la base de leur succès. Ces plateformes collaboratives modifient les comportements de voyage, rendant plus facile de partir à la dernière minute ou d’organiser soi-même son séjour. Preuve du phénomène : Airbnb, Ouicar et Boaterfly ont organisé en juillet le Sharing Tour, une opération de promotion conjointe et novatrice permettant à 15 heureux élus de gagner un séjour sur des îles françaises de la façade Atlantique.

Ce succès n’est cependant pas du goût de tous et fait grincer des dents les professionnels du tourisme et de l’hôtellerie, qui accusent ces sociétés de ne pas respecter la réglementation sociale, juridique et fiscale.

Les Français boudent le Livret A

Comme vous le savez, le taux de rémunération du Livret A a été abaissé de 1 à 0,75 % depuis le 1er août 2015, ce qui devrait encore accroitre la désaffection des français pour le Livret A, dont le volume total des dépôts diminue depuis plus d’un an. En effet, bien que 93 % de nos compatriotes disposent toujours d’un livret A, environ un sur deux envisage désormais d’épargner autrement.

Si vous souhaitez opter pour des produits plus rémunérateurs, mais tout en comportant une part de risque extrêmement limitée, pensez au Plan d’épargne logement (PEL) ou à l’assurance vie.

Source : YouLoveWords.com