Quelle est la différence entre capitalisation et valeur d’entreprise ?

Vous envisagez de vous lancer sur les marchés financiers ? Afin de miser sur les bonnes actions, il est nécessaire de connaître les indicateurs d’analyse technique les plus courants. La capitalisation boursière et la valeur d’entreprise en sont deux.

La capitalisation et la valeur d’entreprise permettent d’analyser la qualité d’une société cotée.

Définition et calcul de la capitalisation boursière

La capitalisation boursière d’une société cotée sur les marchés financiers correspond à la valeur de l’ensemble de ses actions en circulation. Cela représente, de façon schématique, la somme qu’un investisseur devrait régler pour acquérir la totalité du capital de cette société.

La formule de calcul de la capitalisation boursière est la suivante : nombre d’actions en circulation x cours du titre en bourse.

Par exemple : une entreprise A possède 5 000 actions. Le cours de l’action A est de 100 €. La capitalisation boursière de la société A est de 500 000 €.

Bon à savoir : l’endettement d’une entreprise n’est pas forcément synonyme de sa mauvaise santé. Le recours à la dette est, en effet, un moyen pour une société de se développer. Néanmoins, plus une entreprise dépend de financements extérieurs, plus sa situation financière peut être jugée fragile.

Définition et calcul de la valeur d’entreprise

La valeur d’entreprise désigne la valorisation d’une société cotée tenant compte de ses dettes. Donnant une idée de la valeur réelle de la société, elle équivaut au montant dont un investisseur devrait s’acquitter pour couvrir à la fois l’acquisition du capital de l’entreprise et la reprise de ses dettes.

Le calcul de la valeur d’entreprise se fait comme suit : capitalisation boursière + dettes nettes.

Par exemple : une société B présente une capitalisation boursière de 500 000 € et 50 000 € de dettes. Sa valeur d’entreprise est de 550 000 €.

La capitalisation boursière, un indicateur de risque

La capitalisation boursière d’une entreprise fournit des indications sur sa taille par rapport à une autre société cotée et sur le risque pris en entrant à son capital. De manière générale, acheter des actions d’entreprises à forte capitalisation (10 milliards d’euros ou plus) est moins risqué qu’acquérir des titres émis par des sociétés à très faible capitalisation. En effet, ces dernières sont généralement des entreprises jeunes aux ressources financières limitées, plus vulnérables aux soubresauts économiques que les ‘grosses’ sociétés, stables et bien établies.

Se reposer uniquement sur la capitalisation des entreprises cotées n’est toutefois pas suffisant pour choisir les actions dans lesquelles investir. Si l’on ne dispose, par exemple, pas d’informations sur l’état de santé des sociétés. Celles-ci peuvent vous être apportées en prenant également en considération la valeur d’entreprise.

La valeur d’entreprise, pour compléter l’analyse

En mettant en parallèle la valeur d’entreprise de deux sociétés à la capitalisation similaire, il est possible d’obtenir des indications sur l’ampleur de leurs dettes, voire sur la présence d’un excédent de trésorerie.

Prenons deux entreprises ayant une capitalisation de 1 000 000 €. L’une possède une valeur d’entreprise de 1 050 000 € : elle a 50 000 € de dettes. L’autre possède une valeur de 900 000 € : elle a 100 000 € d’excédent de trésorerie. Notez que dans le cas où une société n’a pas de dettes, mais un excès de trésorerie, la formule de calcul de la valeur d’entreprise devient : capitalisation boursière – excès de trésorerie.

Les autres indicateurs utiles pour l’achat d’actions

La valeur d’entreprise est également utile pour étudier la qualité de sociétés lorsqu’elle est rapportée à des indicateurs tiers. Le ratio valeur d’entreprise/chiffre d’affaires, notamment, permet de comparer des entreprises entre elles, même si elles sont cotées dans différents pays et même si elles ne présentent pas des structures identiques.

Pour bien sélectionner ses actions, d’autres indicateurs techniques, en plus de la capitalisation et de la valeur d’entreprise, sont à connaître et à examiner. Les moyennes mobiles (courbes permettant de visualiser la dynamique du cours des actions) et la rentabilité des capitaux propres (ratio employé pour mesurer le rendement des capitaux investis par les actionnaires dans une société) en font partie.

Cet article contient des informations simplifiées et est donné à titre de renseignement uniquement. Il ne constitue en aucun cas un conseil d’ordre financier ou d’investissement de la part de Fortuneo, et ne saurait engager la responsabilité de Fortuneo pour toute décision prise ou non sur cette base. L’investissement en bourse comporte des risques de pertes en capital.

Source: Jellyfish, Mars 2022

Crédit visuel : Rapeepong Puttakumwong (Gettyimages)

Les gaps boursiers permettent de faire le point sur les tendances en bourse.

Bourse

Qu’est-ce qu’un gap boursier ?

Bourse

Qu’est-ce qu’une OPR et quel est son impact en bourse ?

L’ordre à la meilleure limite permet d’acheter ou de vendre des actions au meilleur prix du marché.

Bourse

Qu’est-ce qu’un ordre à la meilleure limite et comment le passer ?

Découvrez l'offre bourse Fortuneo

0

Découvrez l'offre Bourse Fortuneo

  • 0 € de droits de garde et tenue de compte.

  • Des frais de courtage réduits *.

  • Des outils de trading en temps réel gratuits pour tous.