Qu’est-ce qu’un Bull Market ou Bull Run ?

En bourse, pour évoquer une tendance de marché à la hausse, on parle souvent de Bull Market ou de Bull Run. Ces deux notions sont marquées par des caractéristiques que les investisseurs ont intérêt à connaître pour bien gérer leurs investissements.

L'investissement en bourse comporte un risque de perte totale ou partielle du capital investi.

Le terme de Bull Market est utilisé pour désigner un marché haussier.

Le Bull Market ou Bull Run, une notion qui désigne un marché haussier

Un marché présenté comme étant un Bull Market, ou marché « taureau » en français, désigne une période au cours de laquelle les prix des valeurs cotées tendent à être à la hausse. En d’autres termes, cette expression sert à signaler un marché haussier. Cela peut concerner de nombreux actifs différents : actions, obligations, matières premières, devises ou encore les cryptomonnaies dont on parle tant ces dernières années. On peut aussi utiliser le terme de Bull Run pour désigner la période sur un marché durant laquelle on observe une hausse d’indices généraux.

Pour pouvoir parler de Bull Market ou de Bull Run, il faut que la hausse remarquée soit importante et prolongée. Dans les faits, on estime généralement que celle-ci doit être égale ou supérieure à 20% et maintenue pendant au minimum deux mois. La période de Bull Market peut ainsi durer plusieurs mois mais elle peut aussi durer plusieurs années. Elle succède généralement à une phase de Bear Market, qui signale de son côté une baisse de 20% ou plus sur un marché sur une période prolongée.

Le Bull Market ou Bull Run ces dernières années

Plusieurs situations de Bull Market ont marqué l’économie ces dernières années. Par exemple, la période avant l’éclatement de la bulle Internet au début des années 2000 a vu un Bull Run durer près de 10 ans, avec le S&P 500 qui a augmenté d’environ 280%. Aussi, la période qui a suivi la crise des subprimes a donné lieu à l’un des plus longs Bull Market de l’histoire du monde de la finance, interrompu par le krach boursier provoqué par la pandémie de Covid-19 en 2020. Enfin, le marché des cryptomonnaies est régulièrement marqué par des Bull Run relativement courts et qui se succèdent ces dernières années.

Ce qui caractérise un Bull Market ou un Bull Run

Un Bull Market ou un Bull Run prend généralement forme lorsque l’économie évolue positivement ou se situe dans un moment fort. En pratique, ce type de phase est souvent associé à un taux de chômage en baisse, un produit intérieur brut solide et des bénéfices en hausse du côté des entreprises. Il va aussi de pair avec une confiance et un optimisme qui grimpent du côté des investisseurs, ce qui fait augmenter la demande alors que l’offre reste relativement faible.

Comme le Bear Market, le Bull Market se compose de quatre phases différentes. La première phase implique des prix bas, un marché peu dynamique et des prédictions de prix plutôt pessimistes. Au cours de la deuxième phase, les bonnes nouvelles se multiplient et les indicateurs économiques surpassent la moyenne. Les investisseurs témoignent alors d’un optimisme croissant. La troisième phase, elle, est marquée par des titres qui atteignent de nouveaux sommets et un volume de transactions qui gonfle de façon significative. Enfin, la dernière phase se caractérise par la démesure : tout s’accélère avant que le Bull Market ne commence à se désagréger.

Ce qu’un Bull Run implique pour les investisseurs

On l’a dit, dans un Bull Market ou Bull Run, la demande est supérieure à l’offre et les titres profitent donc d’une belle dynamique. En d’autres termes, pour les investisseurs, il s’agit d’une période propice à des rendements intéressants. Mais attention, un marché bullish ne dure jamais indéfiniment et il faut donc bien suivre l’évolution du prix des valeurs cotées afin de pouvoir repérer un renversement de tendance et agir en conséquence.

Dans le détail, on remarque que les investisseurs, en fonction de leur profil ou de leurs ambitions, vont opter pour différentes techniques d'investissements dans le but de tirer profit d'un bull market. Certains d’entre eux peuvent opter pour la stratégie du « Buy and Hold », qui consiste à acheter un titre et à le conserver pour éventuellement le vendre par la suite. D’autres investisseurs peuvent opter pour la stratégie du retracement qui repose sur le fait que, même dans le cadre d’un marché haussier, le cours des titres ne fait pas que monter. L’investisseur peut alors attendre un léger creux pour acheter à un meilleur prix pendant cette période, avant que le prix du titre en question ne remonte. Enfin, la stratégie du « swing-trading » table sur une technique de vente rapide pour maximiser les gains potentiels.

Mais attention, quelle que soit la stratégie adoptée, gardez bien en tête qu’aucun rendement n’est jamais garanti sur le marché de la bourse.
Les informations transmises dans cet article ont un caractère purement informatif et ne sauraient être considérées comme un conseil délivré par Fortuneo (juridique, fiscal, investissement ou autre).

Sources : Jellyfish Octobre 2022
Crédit visuel : GettyImages

On vous conseille aussi...

Qu’est-ce qu’un Bear Market ?

Bourse

Tout savoir sur le Bear Market ou marché ours

PFU ou IR, vous avez le choix pour l’imposition sur vos compte-titres.

Bourse

Quelle imposition sur les compte-titres en banque ?

Les indices boursiers permettent de suivre en temps réel l’évolution des marchés financiers.

Bourse

Qu’est-ce qu’un indice boursier ?