À partir de quel âge peut-on avoir une carte bancaire ?

Un mineur peut-il avoir une carte bancaire ? Cette question récurrente chez les parents mérite une réponse claire : oui, un adolescent a le droit de disposer d’une CB… à quelques conditions toutefois.

Un adolescent a le droit de disposer d’une CB, à quelques conditions.

Une carte de retrait à partir de 12 ans

12 ans est un âge important dans le secteur bancaire, car il correspond à l’âge à partir duquel un mineur a le droit d’ouvrir un compte sur livret (CSL) ou un livret jeune. Néanmoins, la souscription d’un produit bancaire avant 16 ans réclame l’autorisation des parents ou des responsables légaux.

Si le jeune de 12 à 15 ans peut faire des retraits sur son compte avec sa carte de retrait associée, il n’a pas la possibilité de faire des paiements. Ainsi, procéder à un achat et un paiement sur internet ou en magasin est exclu. La carte de retrait lui permet simplement de récupérer de l’argent liquide au distributeur automatique de billets (DAB).

À quoi cela sert finalement de délivrer une carte bancaire à un enfant de 12 ans ? Tout d’abord, c’est partir du principe que le jeune est en âge de comprendre le fonctionnement d’un compte, de gérer son argent de poche et qu’il doit apprendre à piloter ses premières finances personnelles avec plus d’autonomie.

Pour les parents, ce gage de confiance l’autorise à effectuer ses premiers retraits pour ensuite payer ses achats chez les commerçants. Cette carte de retrait est aussi un moyen pour eux de conserver la mainmise sur les finances de leurs enfants et de les rassurer. Pourquoi ? Parce que les parents définissent les plafonds de retraits, mais aussi leur nombre chaque mois. Pas d’excès possible ni de solde négatif.

Bon à savoir : en France, un parent peut ouvrir un compte courant ou un livret A à son enfant quand bon lui semble. Toutefois, ce n’est qu’à partir de l’âge de 12 ans que l’enfant peut disposer légalement de l’argent déposé sur le compte. D’ailleurs, le parent s’engage à n’utiliser cet argent que pour servir les besoins et les intérêts de l’enfant, et non pour son propre compte. Il porte la responsabilité des fonds, des dettes, ainsi que des entrées et sorties d’argent.

La carte de paiement à partir de 16 ans

À la date de son seizième anniversaire, l’adolescent a légalement le droit d’avoir une carte bancaire pour réaliser des retraits et des paiements. Cette carte est forcément adossée à un compte courant à son nom. D’ailleurs, le jeune de 16 ans peut également demander à avoir un chéquier comme autre moyen de paiement et émettre des virements bancaires.

Toutefois, les parents ou les responsables légaux continuent d’avoir un droit de regard sur le fonctionnement du compte et autres livrets d’épargne (Livret A, Livret Jeune), et les mouvements financiers. Ils demeurent aussi responsables des éventuelles dettes contractées par leur enfant.

Les banques recommandent en général aux parents d’opter pour une carte bancaire à autorisation systématique. Pourquoi ? Parce qu’une carte à contrôle de solde interroge le compte courant pour savoir si la somme présente dans le compte est suffisante, afin de valider le retrait ou le paiement. Si ce n’est pas le cas, le jeune ne peut pas procéder à la transaction, sauf à provisionner suffisamment le solde de son compte. Une bonne technique pour apprendre à gérer son argent et la bonne utilisation de ses moyens de paiement.

Bon à savoir : certaines banques mettent plusieurs outils à disposition pour rassurer les parents comme la fonctionnalité consistant à bloquer ou à débloquer la carte bancaire, à moduler les limites de paiements et de retraits, ou à activer ou non l’option de paiement en ligne.

Dès ses 18 ans, le jeune est pleinement responsable du fonctionnement et des mouvements sur son compte courant. Il est libre de choisir une carte Mastercard ou une carte Visa, à privilégier une carte à débit immédiat ou une carte à débit différé, etc.

Il peut dorénavant déterminer toutes les options de sa carte bancaire (seuils des plafonds, opérations à l’étranger, activation du paiement en ligne, carte haut de gamme, paiement par carte sans contact, etc.). Le voici client à part entière pour les banques qui lui ouvre l’accès à tout le catalogue produit pour épargner, financer ses projets ou commencer à placer ses économies.

Bon à savoir : Accessible à tous sans condition à partir de 18 ans, l'offre Fosfo de Fortuneo comprend un compte bancaire associée à une carte Fosfo Mastercard gratuite. Elle permet d'effectuer des paiements et retraits sans frais(1) partout dans le monde.

Les informations transmises dans cet article ont un caractère purement informatif et ne sauraient être considérées comme un conseil délivré par Fortuneo (juridique, fiscal, investissement ou autre).

Source: Jellyfish, 2022

Crédit visuel : Pexels

Banque

Comment optimiser son budget en 4 pistes

Assurance-vie

Frais d’arbitrage en assurance-vie : à quoi correspondent-ils ?

L’ordre à la meilleure limite permet d’acheter ou de vendre des actions au meilleur prix du marché.

Bourse

Qu’est-ce qu’un ordre à la meilleure limite et comment le passer ?

Découvrez l'offre banque en ligne Fortuneo.

0

Vos opérations courantes en ligne sont gratuites*

  • Pour l’ouverture, la tenue et la clôture de compte.

  • Cartes bancaires * , chéquiers, bordereaux de remise de chèques **, virements et prélèvements SEPA **.

  • Paiements et retraits illimités dans toute la zone euro - dans la limite des plafonds de la carte bancaire.


*La délivrance de la carte est soumise à l'acceptation de la demande par Fortuneo et sous réserve de remplir les conditions d'octroi en vigueur.

Gratuité sous réserve de remplir les conditions d'usage précisées dans les conditions tarifaires. En l’absence d’une opération carte par mois (pour les cartes CB Mastercard et Gold CB Mastercard) ou de non respect de la condition de flux mensuel (pour la CB World Elite Mastercard), des frais seront appliqués (voir Tarifs).

Fortuneo se réserve le droit de ne pas renouveler la carte. Fortuneo se réserve également le droit de modifier les conditions tarifaires applicables à la carte.

L'accord de montée en gamme ou l'ajout de carte sur compte pré-existant est subordonné à l'issue favorable d'une étude du fonctionnement du compte, incluant notamment une analyse des flux créditeurs minimum confiés.

** Gratuit en ligne, soumis à tarification selon conditions tarifaires en vigueur.

(1) Dans la limite des plafonds de la carte bancaire. Pour les retraits à l'étranger, hors frais éventuels prélevés par l'établissement propriétaire du distributeur.