Investir dans les ETF via une assurance-vie

Investir dans les ETF via une assurance-vie

Lorsque vous souscrivez une assurance-vie, vous pouvez répartir votre argent entre un fonds en euros et des unités de comptes, qui présentent un risque de perte en capital. Dans le deuxième cas, les ETF, également connus sous le nom de « trackers » ou « fonds indiciels cotés » peuvent constituer une option d’investissement susceptible d’être intéressante. Mais encore faut-il savoir ce qu’ils impliquent.

Comment investir dans les ETF (Exchange-Traded Funds) via son assurance-vie ?

Les ETF, qu’est-ce que c’est ?

Apparus à la fin des années 90 en France et de plus en plus proposés dans les contrats d’assurance-vie, les ETF, pour Exchange Traded Funds, sont des fonds indiciels cotés en bourse. Ils peuvent être utilisés avec un horizon de placement à court terme ou à long terme. Ils permettent, au travers d’un seul titre, d’investir sur l’ensemble des actions composant un indice boursier et tentent de répliquer le plus fidèlement possible l’évolution de ce dernier, à la hausse comme à la baisse.

En achetant un ETF via votre assurance-vie, vous achetez en une seule transaction et pour une durée indéfinie un produit financier qui tente de répliquer l’évolution d’un panier d’actions connu, dans des proportions proches de celles constituant l’indice. Concrètement, si vous investissez dans un ETF CAC 40, vous pouvez suivre l’évolution de cet indice à la hausse comme à la baisse sans avoir à acheter ni à suivre la répartition de chacune des 40 valeurs qui composent cet indice. Sur une année, si le CAC 40 gagne 10%, alors l’ETF associé augmentera également de son côté de 10% environ. À l’inverse, si le CAC 40 perd 10%, alors l’ETF associé en fera de même. Vous pouvez donc perdre tout ou partie du capital investi. De plus, des frais de gestion, d’éventuels effets de change ou encore des frais liés à l’encaissement des dividendes font que l’évolution de l’ETF ne colle pas exactement à celle de l’indice.

A noter : Chez Fortuneo, dans le cadre du contrat Fortuneo Vie*, vous serez prélevé de frais lors des opérations effectuées sur les ETFs, à savoir 0,10% des montant investis / désinvestis sur les ETFs. On distingue plusieurs types d’ETF :

  • Ceux qui suivent des indices boursiers classiques, comme le CAC 40, le S&P 500, le MSCI World, etc. ;

  • Ceux qui suivent des indices sectoriels (automobiles, banques, santé, high-tech, etc.) ;

  • Ceux qui suivent des indices basés sur des types de sociétés (petites entreprises, grandes capitalisations…) ou sur des zones géographiques (Europe, pays émergents, etc.) ;

  • Ceux qui suivent des matières premières (or, argent, baril de pétrole, etc.).

Les ETF les plus diffusés et le plus souvent proposés dans les contrats d’assurance-vie sont ceux qui correspondent aux grands indices des places boursières européennes ou mondiales. Découvrez les ETF proposés dans le cadre du contrat Fortuneo Vie.

Les atouts et les risques des ETF

L’investissement sur des ETFs en direct disposent de certains avantages pour les investisseurs particuliers. Si vous trouvez que le fait d’investir sur les indices boursiers est compliqué, l’ETF peut s’avérer simple d’utilisation et facile d’accès, à condition de se renseigner précisément avant de choisir un ETF. Il est possible d’acheter ou de vendre un tracker en quelques minutes tout au long de la journée.

Aussi, les ETF ne comportent pas de droits d’entrée et présentent généralement des frais de gestion plus bas que les fonds d’action classiques(1). Cependant, notez qu’il existe des frais de transaction prélevés par l’intermédiaire financier. Enfin, les ETF permettent une diversification de l’investissement, notamment grâce à l’existence d’un large choix de trackers, qui peut limiter le risque de perte en capital (sans l’éliminer)

Mais, attention, le risque zéro n’existe pas. Les ETF ne sont pas des produits garantis et sont soumis aux effets du marché. Ils peuvent donc évoluer à la baisse, ce qui signifie une perte de capital totale ou partielle pour vous – perte en capital pouvant être plus forte si vous choisissez des ETF à effet de levier. De plus, il existe un risque que le cours de marché des ETF ne soit pas totalement identique à leur valeur liquidative et au cours de l’indice auquel il est lié. Enfin, certains ETF peuvent être peu liquides : un ETF peu connu a peu d’acheteurs et de vendeurs et peut donc avoir des difficultés à suivre l’évolution des marchés.

Les clés pour investir dans des ETF via l’assurance-vie

Comment bien choisir le contrat et l’allocation qui vous conviennent ? Pour commencer, renseignez-vous sur les ETF proposés par les contrats d’assurance-vie qui ont retenus votre attention. Vous pouvez, par exemple, prendre connaissance du document d’information clé pour l’investisseur (DICI) du fonds et/ou le prospectus de l’ETF.

Ensuite, si dans le cadre de la gestion sous mandat ou gestion pilotée ce sont des experts qui choisissent pour vous l’allocation de votre contrat d’assurance-vie (avec ou sans ETF), dans le cadre en revanche de la gestion libre, vous pouvez librement sélectionner les supports sur lesquels vous souhaitez investir. Et donc par exemple des ETF. Vous pouvez alors choisir de diversifier votre contrat d’assurance-vie en investissant dans des supports en unités de compte de type ETF, qui présentent un risque de perte en capital, pour tenter de dynamiser votre investissement mais aussi dans un fond en euros pour sécuriser une partie de votre capital.

Source: Webedia, Juin 2020.

Crédit visuel : skynesher, Gettyimages.

On vous conseille aussi...

 
 
 
 
 
 

Des rachats (retraits) sur votre contrat d’assurance-vie avant 8 ans, est-ce une bonne idée ?

Optimiser la fiscalité sur les rachats d’une assurance-vie

Vous souhaitez dynamiser votre contrat ? Découvrez les OPCVM

DÉCOUVREZ L’ASSURANCE-VIE FORTUNEO VIE **

Des frais réduits


0

  • 0 € de frais d'entrée et de sortie (hors option pour la remise de titres).
  • 0 € de frais sur versements.
  • 0 € de frais pour les arbitrages en ligne. 28 € pour les autres types d'arbitrage y compris options de gestion *.

Hors frais spécifiques aux SCPI, SCI, OPCI et ETF.

Pour les autres frais, consulter la notice du contrat Fortuneo Vie

Fortuneo désignée Banque la moins chère
Pour les profils « jeune », « employé », « cadre », « cadre supérieur », « commerçant » et « chef d’entreprise ». (Capital/Panorabanque.com, n°1 ex-aequo, septembre 2020)