EDMOND DE ROTHSCHILD FUND BIG DATA

(LU1244893696)

Présentation du fonds

Investissez dans les entreprises au cœur de la révolution numérique/du Big Data.

Edmond de Rothschild Fund Big Data est une SICAV spécialisée dans la thématique du Big Data. Les « Méga Données » sont en effet une formidable opportunité et les entreprises qui savent les utiliser, quel que soit leur secteur d’activité, peuvent acquérir des avantages stratégiques. Le Big Data représente une opportunité pour les entreprises d’innover, de développer leurs marchés, ou encore de créer de nouveaux produits, plus ciblés, grâce à une meilleure connaissance de leurs clients.

L’objectif du fonds Edmond de Rothschild Fund Big Data est ainsi de sélectionner les sociétés qui se sont mises en marche pour tenter de tirer profit de l’essor d’une thématique qui révolutionne le monde d’aujourd’hui tout secteur confondu. Pour cela le fonds sélectionne les valeurs directement liées à la thématique ou pouvant transformer leur modèle d’activité grâce à celle-ci. L’équipe de gestion adopte une vision transversale afin de construire un portefeuille reposant sur trois typologies d’entreprises :

  • Infrastructures : entreprises de collecte et de stockage des données (exemple : data centers)
  • Analytics : entreprises éditrices de logiciels permettant l’analyse de ces données (ex : logiciel de sécurité informatique).
  • Data Users : sociétés non-technologiques pour qui l’utilisation Big Data est un axe de développement stratégique (exemple : industrie automobile, santé…).

Le fonds s’adresse à des investisseurs souhaitant diversifier et dynamiser leur exposition actions. Il est noté en catégorie 6 sur une échelle de 7, ce qui reflète l’exposition jusqu’à 100% de son actif sur les marchés actions, qui présentent un profil de rendement/risque élevé. Lancé en août 2015, le fonds affiche une performance à fin mai 2017 depuis son lancement de 33% contre 19.99% pour l’indice MSCI World NR. Son approche, originale et pionnière, a été récompensée en 2016 par l’Actif d’Or de l’Innovation dans la catégorie OPCVM lors de la cérémonie des Actifs du Patrimoine organisée par le magazine L’Agefi. (1)

Rappel

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.

Avantages

Inconvénients

Documentation

 
 
 
 
 
 

Avantages

  • Un fonds visant à tirer parti de la révolution du Big Data
  • Une sélection d’entreprises au cœur d’une tendance économique qui transforme notre monde
  • Une expertise pionnière sur cette thématique, basée sur une gestion de conviction

Inconvénients

  • Risque de perte en capital
  • Risque lié à l’investissement dans le secteur des technologies
  • Risque lié à l’investissement dans des actions

L'interview du Gérant (2)

Jacques-Aurélien Marcireau*


  • diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Lille
  • rejoint Edmond de Rothschild Asset Management en mars 2009 en tant que gérant actions internationales
  • gérant du fonds depuis son lancement (août 2015)

*L’identité des gérants présentés dans ce document pourra évoluer durant la vie du produit.

Portrait de Jacques-Aurélien Marcireau - EDRF

Qu’est-ce que le Big Data et quel est son impact sur les entreprises ?

Le Big Data peut se définir avant tout par un volume de données informatiques disponible de plus en plus important que l’on est aujourd’hui capable de collecter, de stocker et d’analyser en temps réel. L’utilisation de ces données permet aux entreprises d’appréhender des problématiques qu’elles ne pouvaient pas envisager il y a encore quelques années et ainsi transformer leur modèle de développement.

Existe-t-il déjà des applications concrètes liées au Big Data ?

Prenons l’exemple de la santé qui est l’un des secteurs qui pourrait être profondément transformé dans un très proche avenir. L’un des objectifs du Big Data dans ce secteur est d’aller vers une médecine de plus en plus personnalisée grâce à l’exploitation de données liées à la santé qui devraient être multipliées par 50 d’ici 2020. Celles-ci représentent un potentiel d’innovation sans précédent : identification de facteurs de risque de maladie, aide au diagnostic, au choix et au suivi de l’efficacité des traitements, pharmacovigilance, épidémiologie… IBM, grâce à son programme d’intelligence artificielle Waston, a par exemple réussi à compléter un diagnostic « humain » de cancer en 2016 et à proposer un traitement plus adéquat.

Comment tirer au mieux profit de cette thématique ?

Tout d’abord, il est nécessaire de rappeler que le Big Data est une thématique de long terme qui touche l’ensemble des acteurs économiques. Afin d’en bénéficier, nous adoptons une double approche au sein du fonds Edmond de Rothschild Fund Big Data. En premier lieu, nous avons une vision transversale afin de construire un portefeuille diversifié reposant tant sur des entreprises issues du secteur technologiques (entreprises d’infrastructure et d’analyse informatiques) que sur des valeurs non technologique (Data Users). Nous sélectionnons ainsi également des entreprises qui utilise ces données dans leur activité principale afin d’en tirer un avantage compétitif. Celles-ci peuvent représenter jusqu’à 50% du portefeuille. Mais nous conservons aussi une approche pragmatique : les entreprises que nous sélectionnons bénéficient d’une technologie liée au Big Data qualité intégrée à leur modèle de développement mais offrent également une valorisation attractive.

Pouvez-vous nous donner quelques exemples de valeurs que vous avez sélectionnées ?

En dehors de la technologie, le secteur de l’assurance est probablement l’un de ceux qui sont le plus impactés par le Big Data où l’on voit l’émergence de nouveaux acteurs, en particulier aux Etats-Unis. Axa, en France, est non seulement un leader de son secteur traditionnel mais opère également depuis plusieurs années une transformation basée sur le Big Data. En effet, l’assureur propose maintenant une assurance auto prenant en compte la conduite de ses assurés grâce à un capteur embarqué. L’entreprise a également développé une application pour smartphone permettant de centraliser les objets connectés d’une maison (détecteur de fumée, ampoules intelligentes, prise de courant…) et ainsi de réduire les risques domestiques. Encore en test, cette solution innovante permet de baisser jusqu’à 40% le coût de l’assurance pour le client.

En détail

La fiche synthétique

Code ISIN LU1244893696 (Classe A EUR)
Orientation de Gestion Actions Internationales
Style de Gestion Gestion active de conviction
Devise Euro
Durée d’investissement recommandée (minimum) Supérieure à 5 ans
Indicateur de risque DICI (3) 6 sur 7
Affectation des résultats Capitalisation
Domiciliation Luxembourg
Notation Morningstar TM (4) N/A

Eligibilité


Compte-titres ordinaire PEA Assurance vie
Oui Non Oui

Comment souscrire ?

Dans le cadre de votre contrat d'assurance-vie

Dans le cadre de votre compte-titres ordinaire

N°1 du classement indépendant des meilleures banques
Classement fondé sur les frais bancaires réellement payés et la satisfaction clients (Bankin’, n°1 ex aequo, septembre 2019).